Bassinversant_BleuGris

logos org v2

 

banniere-vf

Réforme territoriale, transition écologique, changements climatiques et leurs impacts de plus en plus visibles et dévastateurs, évolution du cadre de consultation des parties prenantes et des citoyens, etc. : les politiques de l’eau, des risques naturels et de la biodiversité sont en mutation.

Pour mobiliser l’ensemble des acteurs concernés et mieux anticiper les équilibres de demain, ce colloque a pour objectif de :

  • Permettre une meilleure compréhension des enjeux de la mutation de la gestion de l’eau
  • Valoriser les retours d’expérience et les connaissances sur la mise en place de projets multifonctionnels et sur la prospective
  • Faire émerger des propositions pour accompagner les territoires dans ce mouvement

Ce colloque s’inscrit également dans une dynamique pérenne de mise en réseau d’acteurs autour de ces thèmes : projets territoriaux multifonctionnels, prospective et ingénierie participative.

Titre-programme

Consulter le programme prévisionnel (prochainement)

Jeudi 24 mai 2018

 

Session 1 – Milieux aquatiques : une chance pour l’économie locale ?

Très souvent vécue comme une « contrainte » au développement économique, la restauration des milieux aquatiques devient désormais une condition préalable pour des territoires attractifs. En effet, les milieux humides apportent de très nombreux services, en termes d’amélioration de la qualité de l’eau, de prévention des risques d’inondations, de biodiversité, mais également en tant que support de nombreuses activités économiques. encore trop souvent peu identifiés ou utilisés. Le développement de projets multifonctionnels est une réelle opportunité pour les territoires.

 

Ateliers – Quels outils pour mobiliser les acteurs du territoire ?

La complexité de la gestion de l’eau réside dans le fait qu’elle est au cœur de l’ensemble des politiques publiques, et nécessite donc que ses enjeux soient appropriés par tous les acteurs mais aussi qu’elle soit appréhendée comme une solution et non comme une contrainte.

Les ateliers visent à échanger sur les outils et leviers qui permettent aux acteurs (citoyens, élus, acteurs de l’aménagement durable du territoire, acteurs économiques) de comprendre, et de se projeter et sur les critères de réussite de ces outils, à partir de quelques retours d’expériences.

 

Session 2 – 2050 : comment mieux maîtriser la transition ?

La gestion durable de l’eau exige une très bonne connaissance de l’hydrodynamique actuelle mais nécessite également d’être appréhendée à différentes échelles temporelles en intégrant les perspectives de court/moyen/long termes.

Les changements climatiques et leurs impacts posent de réels défis en matière de prise décision. Il est important dès aujourd’hui d’objectiver les évolutions climatiques, démographiques, économiques, etc., et leurs impacts sur la ressource afin de construire les projets de territoire les plus adaptés.

 

Side events

- TOUR DE FRANCE EN CCI « INONDATIONS », organisé par la Chambre de commerce et d’industrie

Chambre de commerce et d'industrieOrganisé depuis 2017, le tour de France en CCI « Inondations » compte 4 étapes réalisées à ce jour (Blois, Melun, Draguignan et Strasbourg) . Il permet aux chefs d’entreprise de mieux connaître leur niveau d’exposition au risque. Il les invite aussi à relire et parfois réviser leur contrat d’assurance et à réduire leur vulnérabilité, à travers des retours d’expériences terrains. De nombreux outils (y compris assurantiels) sont présentés lors de ces réunions qui permettent de faire remonter les attentes des entreprises, notamment auprès des assureurs et des pouvoirs publics.

Cette 5e étape du Tour de France en CCI « Inondation » est un événement associé au colloque « L’eau c’est politique ! ».

Le Tour de France en CCI « Inondations » est organisé en partenariat avec la Fédération Française de l’Assurance (FFA), l’association « Mission risques naturels » (MRN), l’Association Française des établissements publics territoriaux de bassin (AFEPTB), Enedis, les Chambres des métiers et de l’artisanat, le Comité 21 et avec le soutien de la direction générale de la prévention des risques du Ministère de la transition écologique et solidaire.

 

Inscription pour le Tour de France en CCI « Inondations »

 d

- Comité de concertation régionale sur les risques : réunion territoriale 13/84, organisée par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur

PACA2-coul_N_La Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a officiellement lancé un Comité de concertation régionale des risques le 09 février 2018.

Le comité, organisé en 4 commissions (inondations, incendies, multirisque montagne et calamités agricoles), a pour objectif de mettre en avant la dimension multirisque de la Région en prenant en compte toute la chaîne de la gestion des risques naturels, de la prévention aux retours d’expériences, selon le mot d’ordre « Prévenir, combattre, reconstruire ».

L’objectif de cette réunion est de recueillir la parole des acteurs locaux afin d’aboutir à la rédaction d’un livre blanc sur les risques naturels.

Cette réunion territoriale du Comité de concertation régionale des risques est destinée prioritairement aux acteurs des Bouches du Rhône et de Vaucluse et est organisée en qualité d’événement associé au colloque « L’eau c’est politique ! ».

 

Inscription pour le Comité de concertation régionale sur les risques

 

Dîner et animations

 

 

Vendredi 25 mai 2018

 

Session 3 – Financement : Quelles contributions pour quels usages ?

La gestion de l’eau impose une approche solidaire. Une composante majeure de la gestion de l’eau réside dans les interactions spatiales et temporelles : amont-aval, terre-mer, urbain-rural et inter bassins versants.

Il est donc indispensable de croiser l’ensemble des enjeux de l’eau, à l’échelle hydrographique, avec les enjeux de chaque politiques publiques et d’analyser les interdépendances d’actions et de gains/bénéfices de chacun des acteurs concernés pour au mieux assurer les solidarités sur le court, moyen et long termes.

 

Signature de la « Déclaration de Mallemort pour une gestion globale par bassin versant, atout pour les territoires »

 

Visites de site

- Le système de protection de la Roque d’Anthéron

- Affectation solidaire des économies d’eau sur les canaux

 

=> INSCRIPTIONS <=

Avant le 3 mai 2018

INFOS PRATIQUES

Lieu

Syndicat mixte d’aménagement de la vallée de la Durance (SMAVD – EPTB Durance)

2 rue Mistral, 13370 Mallemort (Voir sur une carte)

 

Tarifs

Inscription
24 et 25 mai
(déjeuners compris)
Dîner
24 mai
Membres ANEB / AFEPTB 45 € TTC 20 € TTC
Non membres 65 € TTC 30 € TTC

 

Pour vous rendre au colloque

En train :

- Gare de Senas (TER) – 10 km

- Gare d’Aix en Provence TGV – 41 km

- Gare d’Avignon TGV – 46 km

- Gare de Marseille Saint Charles – 70 km

En avion :

- Aéroport Marseille-Provence (MRS) – 50 km

Les modalités de transport entre les lieux d’arrivée (gare, aéroport, etc.) et le site du colloque seront organisées avec les inscrits.

 

Pour vous loger sur place

Village Pierre et Vacances de Pont Royal

(Voir sur une carte)

La réservation des hébergements est à la charge des participants.

Pour pouvoir bénéficier d’un tarif préférentiel et du parking offert, contacter le village en précisant le nom de l’évènement :

04 90 57 54 54

danielle.dasilva@fr.groupepvcp.com

Consultez les tarifs

CONTACT

Pour toute information, vous pouvez nous contacter :

aneb@bassinversant.org

01 43 40 50 30

Des espaces de partage avant, pendant et après le colloque

Nous vous proposons de :

  • Contribuer à la démarche de structuration des ressources liées au thème du colloque en partageant vos rapports, études, retours d’expérience, etc.
  • Transmettre vos attentes et vos questions sur ce thème afin que le contenu de chaque session réponde au mieux aux besoins des territoires.

Accéder au formulaire

Titre-partenaires2

Bandeau Logos Partenairesv6

Titre-copil

L’ANEB / AFEPTB remercie ses partenaires qui ont contribué à la réalisation de ce colloque :

  • Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse

Représentée par : Kristell ASTIER-COHU; Marc VEROT

  • Agence française pour la biodiversité

Représentée par : Frédérique MARTINI; Josée PERESS

  • Association française pour la prévention des catastrophes naturelles (AFPCN)

Représentée par : Sébastien LEIBRANDT

  • Assemblée permanente des chambres d’agriculture (APCA)

Représentée par : Floriane DI FRANCO

  • CEREMA

Représentée par : Philippe PAPAY

  • Direction de l’eau et de la biodiversité (MTES / DEB)

Représentée par : Ghislaine FERRERE

 

 

  • Direction générale de la prévention des risques (MTES / DGPR)

Représentée par : Damien GOISLOT

  • DREAL PACA

Représenté par : Michel PERREL

  • EPTB Durance (SMAVD)

Représenté par : Christian DODDOLI

  • EPTB Seine Grands lacs

Représenté par : Régis THEPOT

  • European rivers network (ERN)

Représenté par : Simon BURNER; Alexis PASQUET

  • Forum des marais atlantiques (FMA)

Représentée par : Florence THINZILAL

 

  • Fédération nationale de la pêche en France

Représentée par : Hamid OUMOUSSA

  • Institut d’aménagement et d’urbanisme d’Ile-de-France (IAU-IdF)

Représentée par : Ludovic FAYTRE

  • Mission risques naturels (MRN)

Représentée par : Roland NUSSBAUM; Sarah GERIN-CHASSANG

  • Observatoire national des risques naturels (ONRN)

Représenté par : Elsa ROTHSCHILD

  • Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur

Représentée par : Béatrice MAYEN; Olivier NALBONE

  • Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)

Représentée par : Marine BENOISTE; Justine DELANGUE; Pauline TEILLAC-DESCHAMPS